SETE

Un sans domicile fixe est mort de froid dans un parking

NOUVELOBS.COM | 28.12.2007 | 12:59

L’homme de 64 ans a été retrouvé sans vie dans le parking d’un centre commerciale de Sète, dans l’Hérault.

Un sans-abri à Paris.  Un sans-abri à Paris.

(c) Reuters

Un homme sans domicile fixe âgé de 64 ans, a été retrouvé mort, jeudi 27 décembre, dans le parking des halles centrales de Sète (Hérault). L’homme, qui était connu des services sociaux de la ville, est probablement mort de froid, a-t-on appris de source policière.
Cet ancien cadre de banque touchait une pension de retraite. Très dépressif et placé sous curatelle, il aurait choisi de son propre chef de vivre dans la rue, selon la préfecture de l’Hérault. Une autopsie sera pratiquée pour déterminer les causes exactes du décès.
On dénombre la mort de sept personnes sans domicile fixe depuis le 22 octobre, la plupart de ces décès a été engendré par le froid.

200 “morts prématurées" en un an

Le collectif “Les Morts de la Rue" a affirmé, dans une lettre ouverte à Christine Boutin, peu avant Noël, que 200 personnes de la rue ont connu une “mort prématurée" en un an. Ce collectif, créé en 2002 par un groupe d’associations d’aide aux sans-logis s’est dit “indigné" par les affirmations de la ministre du Logement qui, attaquée par les associations sur la prise en charge des sans-abri, a estimé qu’il y avait “aujourd’hui la réponse" pour l’hébergement des sans-abri en urgence.
L’association note qu'"il n’y a pas de statistiques autres que les nôtres concernant ces morts. Tout se passe comme si la société escamotait une réalité insupportable", aussi, ces 200 morts qui regroupent seulement les personnes dont l’association a eu connaissance ne représentent qu'"une très petite part de la réalité".

廣告